« Dans notre monde blasé, seule l’ innocence fait vendre »

 

Dans notre monde blasé, seule l’innocence fait vendre

 

« Dans notre monde blasé, seule l’innocence fait vendre. »

( Frédéric Beigbeder )

Mon beau frère….. haaaa la belle famille… que du plaisir. Nous étions simplement installés en terrasse et discutions à bâton rompu sur « l’avenir » dans son idéal. Il est vrai que de son point de vue d’entrepreneur familial, ayant reçu les fruits de deux générations de dure labeur, il n’existe pour lui que la pierre et la brique, et maudit comme la peste tout métier de bouche, j’entends par là… les métiers où l’on fait usage de la parole. En effet, les vendeurs de vents, les souffleurs de pipeaux, les menteurs… etc. Pour lui, il est clair que le métier de commercial est un métier d’opportuniste instable malhonnête… (si si il me l’a sorti!).

L’innocence chez un commercial, une qualités ?

Dès lors, j’en suis venu à lui exposer la qualité primordiale pour exercer ce métier: l’innocence!

L’innocence ? me direz-vous… dans ce monde de loup… et bien oui. Le meilleur moyen de vendre est de SE vendre et il est donc  impératif d’être le plus transparent possible. En ayant à l’esprit la droiture et l’efficacité, votre conviction sera telle qu’il sera difficile de la remettre en cause. D’où un constat cause à effet entre l’innocence dans votre attitude, la conviction dans vos propos, et l’impact persuasif  sur votre interlocuteur.

Le mensonge dans un entretien de vente est un aveux de faiblesse et une erreur de jeunesse que beaucoup ont tendance à faire. Ainsi, la vérité est une arme stratégique dans un dialogue de vente et augmente vos chances de réussite.

Enfin, gardez tout de même en mémoire le fait que toutes les vérités ne sont pas nécessairement bonnes à dire, et qu’ainsi la diplomatie est de rigueur ; o ) (cf. illustration).

La course est constante, le travail primordial!

Bien Cordialement vôtre,

Votre Acco Préféré.