Le bon et le mauvais commercial…

C’est l’histoire d’un fabricant de chaussures qui veut se développer sur le marché africain. Il envoie deux commerciaux sur place. Un mois plus tard, ils reviennent. Le premier a vendu plusieurs milliers de paires. Il est enthousiaste,« C’est un marché exceptionnel : 80% des gens marchent pieds nus ! ». Le deuxième n’a rien vendu : « C’est un marché impossible, 80% des gens marchent pieds nus ! »